Letteratura: Omaggio a Dino Buzzati

Omaggio a Dino Buzzati

buzzati.jpeg

Conférence de Delphine Gachet, enseignante à l’université Michel de Montaigne – Bordeaux III. Elle a soutenu une thèse de doctorat en littérature comparée sur les nouvelles fantastiques françaises et italiennes du XXe siècle. Lectrice passionnée de Buzzati, elle est devenue spécialiste de cette œuvre à laquelle elle a consacré de nombreux travaux. Depuis plusieurs années elle s’occupe de l’Association des Amis de Dino Buzzati dont la vocation est de diffuser, de faire connaître et d’étudier l’œuvre de l’écrivain italien. Pour les éditions Robert Laffont, elle a choisi et présenté les textes rassemblés dans le deuxième volume des Œuvres de la collection « Bouquins ». Elle a également traduit deux volumes de nouvelles de Buzzati inédites en France publiés dans la collection « Pavillons » : Nouvelles inquiètes (2006), Nouvelles oubliées (2009). Une troisième traduction sera publiée l’an prochain.

« Dino Buzzati (1906-1972) figure parmi les grands noms de la littérature italienne et européenne de notre XXe siècle ; il est assurément un des maîtres du fantastique moderne. La vie de Buzzati est tout entière placée sous le signe de l’écriture : il mène de front deux carrières, celle de journaliste au grand quotidien milanais Il Corriere della Sera et celle d’écrivain. Mais ces deux activités ne font qu’une pour lui tant elles se nourrissent l’une de l’autre. Journaliste, écrivain, Buzzati est aussi peintre et dessinateur, illustrateur de certains de ses livres. Cet homme aux talents multiples est l’auteur d’une œuvre littéraire caractérisée elle aussi par la diversité : Dino Buzzati est auteur de romans, de nouvelles, mais aussi de poésies, de contes pour enfants, de nombreuses pièces de théâtre, de livrets d’opéra, d’un singulier roman-bande dessinée…
Quelle que soit la forme choisie, Dino Buzzati s’est toujours rangé, délibérément et obstinément, du côté de l’imaginaire, du merveilleux, du fantastique. Ses textes nous font pénétrer dans un monde en tous points semblable au nôtre mais où pourtant il y a comme une fêlure, quelque chose d’infimement mais d’infiniment dérangeant. C’est par cette fissure que l’auteur nous fait accéder à la dimension mystérieuse du réel.
Au centre de l’œuvre de Dino Buzzati se trouve l’Homme, ses angoisses, ses incertitudes, ses peurs. Cette méditation sur la fuite du temps sur la fatalité du destin, sur l’absurdité de la condition humaine, chez Buzzati passe par un art de raconter sans pareil, qui tisse la trame de récits au climat envoûtant. Ce que Marcel Brion appelait « l’univers inquiet de Dino Buzzati ». »

Rencontre organisée par l’association Notre Italie. 

Libreria La Machine à lire Bordeaux